SOCIETE DE SAINT JEAN

SOCIETE DE SAINT JEAN

FEUILLE DE ROUTE D’UN ARCHITECTE SENIOR

JEAN-CLAUDE MARMORAT

ARCHITECTE 

 

Architecte libéral depuis 1964 ancien élève des Arts Appliqués Beaux-Arts de Paris. Spécialiste de la reconstitution de monuments historiques en maquettes-volumes. Auteur de la maquette de Jérusalem à la période byzantine ( 135 m²). 

 

A Marmorat 0 DSCN1657.jpg

 

SSJ M0 DSCN0304 RK.jpg

 

L’âge me permet un bénévolat dans l’art sacré au  service de l’église d’aujourd’hui.

Chevalier du Saint Sépulcre, j’aide les congrégations de Jérusalem et plusieurs paroisses de Paris. Chevaliers nous avons fait des vœux  « aider et soutenir les Chrétiens de Terre Sainte » 

Modestement, je m’occupe de leurs toits et de leurs bâtiments ; intervenir c’est les aider à déterminer leurs besoins  de transformations des locaux, dans des lieux qui accueillent  Chrétiens ou non, des jeunes, des handicapés ou des personnes en fin de vie. 

C’est toujours une grâce au petit matin de partager les messes de ces congrégations, avec leurs malades ou des jeunes handicapés, puis d’écouter ces religieuses : leur  souci est d’être aux normes pour pouvoir continuer à servir et rester sur cette terre où Dieu nous a visités.

Il m’a semblé dès mes premières interventions que le rôle bénévole d’un chevalier même architecte n’est pas de se substituer aux professionnels locaux mais d’aider ces Chrétiens et ces congrégations à concevoir  avec des plans ou maquettes les modifications  souhaitées pour leurs bâtiments.

 

Actuellement, j’aide cinq lieux en Terre Sainte : 

Hospice ND. des  Douleurs au Mont des Oliviers, Maison St. Vincent de Paul, l’hôpital St. Louis dans la vieille ville de Jérusalem, le couvent St. Etienne des dominicains à la porte de Damas, et les religieuses de Taybet en Cisjordanie.

L’église capitulaire de l’ordre ( St. Leu St. Gilles) à Paris m’a demandé beaucoup d’attention compte tenu de  son état : dégâts des eaux,  œuvres d’art en triste état, orgue historique muet depuis 35 ans. Avec beaucoup de patience, de diplomatie et de persuasion auprès des administrations, les choses commencent à changer. 

 

Trois photos sont ma joie. 

La 1° montre la rampe réalisée pour les handicapés pensionnaires à Notre Dame des Douleurs au Mont des Oliviers. 

La 2° photo représente le chœur de la basilique Saint Etienne à Jérusalem : 

C’est toujours une satisfaction de réaliser et de voir sortir en volume une maquette qui est l’espoir d’une restauration d’église.  

 

 IMGP0209 AABN.jpg

La 3° photo ( St. Leu St. Gilles ) concrétise un an et demi de démarches pour faire restaurer les lustres -probablement dessinés par l’architecte Baltard- et obtenir l’éclairage de ces tableaux d’époque romantique (XIX° siècle) représentant les saints patrons de cette paroisse. 

 

SSJm3 P1020635 K1.jpg

 

Je rendrai toujours grâce pour ces heures de silence au Saint Sépulcre, également pour les soirs passés devant ma planche, à  dessiner les projets et les rêves des Chrétiens de Jérusalem.                  

 

Jean-Claude Marmorat

 



01/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres